Henri Nallet, une vie d’engagements

L’hommage de Jean-Marc Ayrault

Henri Nallet, président d’honneur de la Fondation Jean-Jaurès, est décédé le 29 mai 2024, à 85 ans.
Tout le conseil d’administration et l’équipe de collaborateurs de la Fondation expriment à Thérèse, son épouse, à Vincent, son fils, et à ses petits-enfants leurs sincères condoléances.

C’est un grand homme d’État que la France perd aujourd’hui : après un premier engagement au sein des mouvements de jeunesses chrétiens des années 1960, son intérêt pour le monde agricole, qui ne le quittera jamais, le conduit à une carrière de chercheur à l’INRA, puis à occuper la fonction de conseiller technique chargé des questions agricoles, des problèmes communautaires et de la pêche auprès de François Mitterrand. Celui-ci en fait en 1985 son ministre de l’Agriculture, fonction qu’il retrouve en 1988 dans les gouvernements de Michel Rocard. C’est en 1990 qu’il devient garde des Sceaux, ministre de la Justice, portefeuille qu’il conserve dans le gouvernement d’Édith Cresson, où il fait montre de tout son attachement aux questions de justice et de droits humains.

Mais c’est un engagement sur tous les terrains qui le caractérise sa vie durant : au point de vue local, puisque, militant du Parti socialiste, il est élu député de l’Yonne en 1988 et 1997, et maire de Tonnerre en 1989. Mais aussi sur le plan européen : dans les années 1990, il s’investit à la tête au secrétariat international du Parti socialiste et à la vice-présidence du Parti socialiste européen, au moment où Pierre Mauroy préside l’Internationale socialiste. Leur passion de l’Europe les rapproche, comme la coopération internationale mise en place par la Fondation Jean-Jaurès.

Les contributions d’Henri Nallet à la Fondation

Les essais et livres

Une sélection de ses interventions en colloque

  • Soirée-hommage à Jean Jaurès au Parlement européen (septembre 2014), table-ronde avec Gianni Pittella, Pervenche Berès, Vincent Peillon et Marc Tarabella
  • « Trente ans après la petite idée de Coluche, s’engager encore » (septembre 2015), colloque avec Claude Bartolone, Véronique Colucci, Cynthia Fleury, Patrick Savidan, Nicole Notat, Luc Carvounas, Dominique Schnapper, Bruno Le Maire…
  • « François Mitterrand : La conversion à la communication » (février 2016), table-ronde avec Michèle cotta, Pierre-Emmanuel Guigo, Mazarine Pingeot et Joseph Daniel
  • « Pierre Mauroy et François Mitterrand, une longue histoire (1965-2013) » (juin 2016)
  • « 1936-2016 : La part du rêve. Le gouvernement de Front populaire et l’économie » (novembre 2011), colloque avec Catherine Tasca, Mathieu Fulla, Laure Machu, Alain Chatriot, Laure Quennouëlle-Corre, Bernard Ramanantsoa, Jean Vigreux
  • « François Mitterrand et les territoires, sensibilité et pouvoirs » (mars 2017), colloque avec Alain Claeys, Didier Moreau et Yves Jean
  • « Nourrir la planète en 2050 » (décembre 2018), discours d’inauguration 

Les hommages et appels

  • « Les sols vivants, un bien public mondial » (juin 2019), tribune, avec Gilles Finchelstein
  • « Michel Rocard : disparition d’une figure de la gauche » (juillet 2017), hommage, avec Gilles Finchelstein
  • « Michel Rocard, un bel exemple » (juillet 2017), hommage

Sur le même thème