Pierre Mauroy et François Mitterrand. Une longue histoire, 1965-2013

Deux ans après la mort de Pierre Mauroy, à la veille d’une année de commémorations autour de François Mitterrand et cinquante ans après leur première rencontre, la Fondation Jean-Jaurès, l’Institut François Mitterrand et Sciences Po Lille sont revenus sur la longue relation politique et personnelle qui unissait les deux hommes.

En 1965, une alliance se noue entre deux hommes qu’apparemment tout oppose. Pierre Mauroy va contribuer à l’accession de François Mitterrand à la tête du parti socialiste en 1971 ; ensemble, ils vont forger l’instrument de la conquête du pouvoir. En 1981, la nomination de Pierre Mauroy au poste de Premier ministre a été décidée de longue date par François Mitterrand. Les deux hommes ouvrent ensemble le chantier des grandes réformes, et s’emploient à surmonter les divergences qui peuvent apparaître dans l’exercice du pouvoir. On a souvent pensé que la période postérieure à 1984 avait été marquée par l’éloignement entre les deux hommes. Malgré de réels différends, comme lors du congrès de Rennes en 1990, de nombreux indices montrent que, cependant, la relation reste forte. /sites/default/files/redac/commun/fjj-invitation-pm-fm-web.pdf

Tour à tour, les intervenants, historiens, politistes et acteurs de ces différentes périodes ont livré leurs analyses et témoignages.

 

Avant-propos, Henri Nallet

La conquête du pouvoir (1965-1981) 

– L’alliance incertaine : Pierre Mauroy et François Mitterrand face à la rénovation de la gauche (1965-1971)Anne-Laure Ollivier
François Mitterrand et Pierre Mauroy : faire gagner la gauche (1971-1981)Alain Bergounioux 
– Témoignage de Louis Mermaz

Les responsabilités partagées (1981-1984)
– La politique économique de la gauche et le tournant de 1983Georges Saunier
– L’éducation, facteur de convergence ou de distinction entre Pierre Mauroy et François Mitterrand ? (1965-1984)Ismail Ferhat
– Témoignage de Michel Delebarre

Témoignage de Patrick Kanner
Témoignage d’Hubert Védrine

De nouveaux horizons (1984-1996)
– Pierre Mauroy, premier secrétaire à l’épreuve de la présidentialisation du PS (1988-1990)Rémi Lefebvre
Rocard, Mauroy, Mitterrand, le trio magique ? (1988-1991)Pierre-Emmanuel Guigo
– Témoignage de Daniel Vaillant

Pierre Mauroy et la mémoire de François Mitterrand (1996-2013)
Table ronde de clôture avec Gilles Finchelstein, Pierre Mathiot, Bernard Roman

 

Crédits: Sciences Po LilleAnne-Laure Ollivier, Philippe Darriulat, Alain Bergounioux, Louis Mermaz
Crédits: Sciences Po LillePierre-Emmanuel Guigo
Crédits: Sciences Po LilleLouis Mermaz, Philippe Darriulat, Alain Bergounioux
Crédits: Sciences Po LilleDenise Cacheux, Henri Nallet, Fabien Mauroy. Au second rand, Gilles Ménage et Daniel Vaillant
Crédits: Sciences Po LillePatrick Kanner
Crédits: Sciences Po LillePierre Mathiot
Crédits: Sciences Po LilleHubert Védrine
Crédits: Sciences Po LilleRémi Lefebvre
Crédits: Sciences Po LilleDaniel Vaillant, Michèle Cotta, Rémi Lefebvre, Pierre-Emmanuel Guigo
Crédits: Sciences Po LilleMichèle Cotta, Rémi Lefebvre, Pierre-Emmanuel Guigo, Daniel Vaillant
Crédits: Sciences Po LilleDaniel Vaillant, Michèle Cotta, Rémi Lefebvre, Pierre-Emmanuel Guigo
Crédits: Sciences Po LilleBernard Roman, Gilles Finchelstein, Pierre Mathiot
Crédits: Sciences Po LilleBernard Roman, Gilles Finchelstein, Pierre Mathiot
Crédits: Sciences Po LilleMichel Delebarre, Ismail Fehrat, Jacques Staniec, Georges Saunier
Crédits: Sciences Po LilleMichel Delebarre, Ismail Fehrat, Jacques Staniec, Georges Saunier
Crédits: Sciences Po LilleIsmail Fehrat, Jacques Staniec, Georges Saunier, Michel Delebarre

Sur le même thème