Dick May et la première école de journalisme en France : un laboratoire du dreyfusisme

Vincent Duclert (EHESS) dialogue avec Mélanie Fabre, lauréate du Prix de la Fondation Jean-Jaurès 2017, pour son mémoire “Dick May et la première école de journalisme en France : un laboratoire du dreyfusisme”, Master 2 en histoire contemporaine de l’ENS de Lyon soutenu à l’EHESS, rédigé sous sa direction.

Femme méconnue au pseudonyme mystérieux, Dick May occupe une place longtemps sous-estimée au sein du socialisme intellectuel. Autodidacte, juive et dreyfusarde engagée, elle a créé au plus fort de l’Affaire la première école de journalisme française.

Sur le même thème