Novembre 1918 : le socialisme à la croisée des chemins

Le Parti socialiste, rallié en 1914 à la défense nationale, se trouve confronté quatre ans plus tard à une crise profonde de son identité ébranlée par le choc d’une guerre brutale. C’est l’histoire de cette crise que Romain Ducoulombier nous raconte ici.

 

 

Table des matières

  1. 1918, la crise du socialisme français
  2. 1917-1921 : un monde ouvrier en effervescence
  3. La révolution est-elle à l’ordre du jour ?
  4. L’essor du socialisme français interrompu par la guerre et la scission de 1920
  5. La minorité pacifiste à la conquête du Parti socialiste 
  6. Un parti déchiré par les luttes de tendances
  7. Une jeunesse révolutionnaire fascinée par un bolchevisme imaginaire 

Des mêmes auteurs

Sur le même thème