Jaurès et le parti socialiste

Pour Jaurès, en 1914, le succès aux élections législatives de la SFIO est le fruit de la netteté de son attitude, de la précision de son programme et de l’unité de sa pensée.

Cette note revient sur les rapports entre Jaurès et le parti, avant et après l’unification, et mesure le rôle qu’il a joué dans l’édification d’une famille socialiste.

Du même auteur

Sur le même thème