Jaurès et la question du pouvoir

Avec un refus affirmé de la participation, Jaurès réussit à sceller l’union de tous les socialistes du pays.

Il souhaite avant tout que le parti devienne une force essentielle pour soutenir de nouvelles réformes que le gouvernement à venir devra mettre en place.

Sur le même thème