Régulation des plateformes numériques: prendre leur pouvoir au sérieux

Alors que les plateformes numériques occupent une place prépondérante dans l’économie numérique et a un impact sur notre vie démocratique, la Commission européenne a présenté de nouvelles mesures pour une meilleure régulation au sein du Digital Services Act et du Digital Market Act en décembre dernier. Justin Nogarede, chargé des questions numériques à la Fondation européenne d’études progressistes (FEPS), fait le point sur le cadre juridique existant au sein de l’Union européenne et soumet des recommandations, en partenariat avec la Fondation Friedrich-Ebert, la Fondation Pablo Iglesias et la Fondation Pietro Nenni.

Table des matières

Synthèse et recommandations

  • Investissements publics consentis dans les infrastructures essentielles
  • Réglementation: gros plan sur le pouvoir économique et politique des gatekeepers
  • Garantir la responsabilité et la diversité des médias dans la “sphère publique automatisée”
  • Application de la loi: aligner les ressources et la portée des gatekeepers

Introduction

I – Plateformes en ligne: les gatekeepers de l’ère numérique

II – Cadre politique existant de l’UE

III – Gatekeepers : l’ordre du jour

Cette publication a été traduite de l’anglais vers le français. La version originale est à retrouver ici.

Sur le même thème