Régénérer la démocratie par les territoires

À la suite d’une élection présidentielle verrouillée par le régime, le conservateur Ebrahim Raïssi a été élu le 18 juin dernier et succèdera au réformiste Hassan Rohani. Alexandre Minet, coordinateur du secteur International de la Fondation, interroge Farid Vahid, directeur de l’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation, sur le contexte, l’organisation et le résultat de ce scrutin, et sur ses conséquences en Iran mais aussi au niveau régional et international.

 

Des mêmes auteurs

Sur le même thème