Les ouvriers français

Il est souvent question, dans l’analyse et les commentaires politiques, des catégories populaires. Ces dernières, déçues par la gauche, se seraient progressivement détournées du Parti socialiste depuis le milieu des années 80 pour se tourner vers l’abstention et le vote Front National, mouvement dont la résultante la plus spectaculaire serait le 21 avril 2002.

A la suite de quoi, elles auraient été séduites par Nicolas Sarkozy qui aurait su rallier leurs voix grâce à sa politique sécuritaire et son positionnement sur la question de l’immigration, deux thématiques pour lesquelles les attentes de l’électorat populaire seraient particulièrement fortes. Pour d’autres observateurs, c’est le discours sur la revalorisation du travail, synthétisé dans le « Travailler plus pour gagner plus » qui aurait constitué le principal levier ayant permis le ralliement des catégories populaires à la candidature de Nicolas Sarkozy.

Télécharger
Télécharger : L’équité sociale, priorité de l’électorat ouvrier deJean-Michel Normand(Le Monde, 9 décembre 2009)

Des mêmes auteurs

Sur le même thème