Franciliens : un portrait qui trouble les lignes politiques classiques