Avril 2010 : Analyse de la situation économique

D’apre?s la dernie?re e?valuation des comptes des administrations publiques mene?e par l’Insee, le de?ficit public notifie? atteint 144,8 milliards d’euros, soit 7,5% du PIB. La dette notifie?e s’e?le?ve a? 77,6% du PIB.

La forte hausse du de?ficit public entre 2008 et 2009 (+ 80,1 milliards d’euros) est certes due a? la forte contraction des impo?ts en pe?riode de crise (les recettes de l’impo?t sur le revenu ont chute? de 16,6 points). De me?me, l’augmentation des de?penses publiques, ne?cessaire corollaire pour stimuler la sortie de crise, est en partie responsable de cette de?gradation. Cependant, au-dela? de la crise, le dernier rapport de la Cour des comptes, publie? le 9 fe?vrier 2010, pointe une aggravation significative du de?ficit structurel, de l’ordre de 0,6 point entre 2008 et 2009. De toute e?vidence, le gouvernement ne parvient pas a? mai?triser l’augmentation des de?penses publiques, utilisant largement la crise pour tenter de brouiller la lisibilite? de cet e?chec patent.

Des mêmes auteurs

Sur le même thème