Pierre Mauroy

Fondateur, ancien président
Ancien Premier ministre, ancien président de l’Internationale socialiste

Né en 1928 à Cartignies, dans le Nord, Pierre Mauroy s’engagea très tôt aux Jeunesses socialistes, avant de fonder, en 1951, la Fédération Léo-Lagrange. Il fut, de 1981 à 1984, le premier Premier ministre socialiste de la Ve République. Maire de Lille de 1973 à 2001 et sénateur du Nord de 1992 à 2011, il fut également Premier secrétaire du Parti socialiste de 1988 à 1992 et président de l’Internationale socialiste de 1992 à 1999. En 1992, prolongeant son intérêt pour l’éducation populaire et la coopération internationale, il créa, sur le modèle des fondations allemandes, la Fondation Jean-Jaurès, dont il fut le président jusqu’au mois de juin 2013, date de sa disparition.

Parcours :
– Secrétaire national des jeunesses socialistes (1955-1959)
– Secrétaire général de la Fédération nationale Léo Lagrange (1951-1972), président (1972-1981), puis président d’honneur (jusqu’en 2013)
– Professeur de l’enseignement technique à Colombes (1952)
– Secrétaire général du Syndicat des collèges d’enseignement technique de la Fédération de l’Education nationale (1955-1958)
– Membre du Comité directeur du Parti socialiste SFIO (1963)
– Membre du Bureau du Parti socialiste SFIO (1963)
– Secrétaire général adjoint du Parti socialiste SFIO (janvier 1966)
– Membre du comité exécutif de la Fédération de la Gauche démocrate et socialiste (1965-1968)
– Conseiller général du Cateau et vice-président du Conseil général du Nord (1967-1973)
– Conseiller municipal et premier adjoint au maire de Lille (1971), puis maire de Lille (1973) et réélu en 1977, 1983, 1989, 1995 – Vice-président de la Communauté urbaine de Lille (1971), élu président le 27 juin 1989, réélu en 1995 et en 2001 – Premier secrétaire de la Fédération du Nord du Parti socialiste et secrétaire national de la Coordination du Parti socialiste (1971-1979)
– Député du Nord (11 mars 1973), réélu en 1978, 1981, 1986, 1988 – Représentant de l’Assemblée des Communautés européennes et vice-président de la Commission politique de cette assemblée (1979-1980)
– Premier ministre du 21 mai 1981 au 17 juillet 1984 – Président de la Fédération mondiale des villes jumelées (septembre 1984-décembre 1992)
– Président de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (juin 1987-mai 1990)
– Premier secrétaire du Parti socialiste (14 mai 1988-9 janvier 1992)
– Membre du Bureau national du Parti socialiste (octobre 1995-juin 2013)
– Président de la Fondation Jean-Jaurès (29 janvier 1992-7 juin 2013)
– Président de l’Internationale socialiste de 1992 à 1999, puis président d’honneur jusqu’en 2013 – Sénateur du Nord (2 octobre 1992-30 septembre 2011)
– Président de la Mission opérationnelle transfrontalière (mai 2001-mai 2008)

Ouvrages :
– Héritiers de l’avenir (Stock, 1977)
– C’est ici le chemin (Flammarion, 1982)
– A gauche (Albin Michel, 1985)
– Parole de Lillois (Lieu commun, 1994)
– Léo Lagrange (Denoël, 1997)
– La Métropole rassemblée, avant-propos (Fayard, 1998)
– Vous mettrez du bleu au ciel (Plon, 2002)
– Ce jour-là (Michel Lafon, 2012).

Décorations :
– Grand officier de la Légion d’honneur, Grand Croix de l’Ordre national du mérite
– Grand Croix de l’Ordre fédéral du mérite (Allemagne)
– Médaille commémorative (Amérique latine)
– Croix de l’Ordre Libertador San Martin (Argentine)
– Chevalier de l’Ordre Leopold II, Commandeur de l’Ordre de la Couronne (Belgique)
– Grand Croix de l’Ordre Bernardo Higgins (Chili)
– Grand Croix du Lion de Finlande
– Grand Croix de l’Ordre du mérite (Italie)
– Grand Cordon de l’Ordre du Cèdre (Liban)
– Ordre du mérite (Pologne)
– Grand Croix de l’Ordre militaire du Christ (Portugal)
– Officier de l’Ordre national du Québec
– Décoration russe
– Grand Croix de l’Ordre du Lion (Sénégal)
– Grand Cordon de l’Ordre de la République (Tunisie).

Coll. MPG Fondation Jean-Jaurès