Une laïcité socialiste

Retournant aux sources des travaux de Madeleine Rebérioux sur la laïcité, cet essai propose une relecture du combat socialiste pour la laïcité, entre impératif idéologique et instrument du pouvoir des radicaux et autres bourgeois anticléricaux.

Ayant étudié la laïcité chez Jaurès, celle de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, Madeleine Rebérioux savait que, pour les socialistes, elle avait constitué un impératif et un prétexte : un impératif compris dans la lutte générale pour une République démocratique et sociale et un prétexte dans la mesure où elle était aussi – et peut-être avant tout – un instrument du pouvoir des radicaux et autres bourgeois anticléricaux.

Sur le même thème