Les sparadraps marseillais de Claude Guéant

Chiffres à l’appui, Jean-Jacques Urvoas dénonce la politique de sécurité hasardeuse menée par Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux puis Claude Guéant à Marseille où, à rebours de maints effets d’annonce, les effectifs des forces de sécurité s’amenuisent alors que la violence augmente. L’illustration locale d’une dynamique nationale ?

Sur le même thème