Géopopularité de Nicolas Sarkozy

Depuis son élection, la popularité de Nicolas Sarkozy est placée sous le signe des superlatifs. Après avoir connu un état de grâce assez exceptionnel par le niveau de popularité atteint, sa cote s’est ensuite dégradée à une vitesse spectaculaire entre décembre 2007 et février 2008.

Il a fallu ensuite attendre près de six mois pour que sa popularité regagne une partie du terrain perdu, à l’occasion de la présidence française de l’Union européenne et de sa gestion des débuts de la crise financière.

Des mêmes auteurs

Sur le même thème