Voir la mer

En quoi la démocratisation des vacances et des voyages dessine-t-elle une nouvelle civilisation ? Dans le cadre des Rendez-vous de l’Histoire de Blois qui avaient pour thème « la mer », le sociologue et éditeur Jean Viard échange avec Gilles Finchelstein sur sa vision du voyage et du déplacement au sens large lors d’une conférence tenue le 8 octobre 2022.

L’une des réformes les plus emblématiques du Front populaire est celle des congés payés. Et avec elle, une image restée dans les mémoires collectives : celle de familles ouvrières découvrant pour la première fois la mer… Pourtant, notre culture de vacanciers modernes trouve ses fondements dans une organisation sociétale plus ancienne, et il a fallu attendre les années 1960-70 pour que les bords de mer deviennent moteurs de développement économique. Aujourd’hui, nos imaginaires collectifs nous poussent en bord de mer, à contrepied du réchauffement climatique qui a pour conséquence la réduction des espaces littoraux. Dans cet entretien, Jean Viard revient sur la construction de l’imaginaire du temps libre, dans lequel la société s’est progressivement glissée. Alors que les hommes n’ont jamais été autant mobiles, il propose de repenser le travail, le voyage et le déplacement au sens large dans le temps et l’espace.

Des mêmes auteurs

Sur le même thème