Serons-nous submergés ? Épidémie, migrations, remplacement

Le risque de décès par Covid-19 a varié de 1 à 170 selon le département considéré tandis que le taux de pauvreté s’étend seulement de 1 à 3, de même que la proportion de personnes âgées. Le pourcentage d’immigrés d’Afrique par département passe de 0,3 à 11,2, sans rapport avec la proportion d’ouvriers qu’ils sont censés constituer. Le Pas-de-Calais, siège du deuxième plus fort score de Marine Le Pen en 2017, est l’un des trois départements où la proportion d’immigrés est la plus petite. Dans tous ces cas, les différences sociales sont secondaires aux deux sens du terme : elles viennent à la suite des différences géographiques et elles sont bien plus faibles que celles-ci. À l’aune de ce constat, cet ouvrage d’Hervé Le Bras réexamine des questions sensibles telles que l’extension de l’épidémie, le risque de « submersion » africaine, celui d’un « grand remplacement » ou encore l’origine et la nature des demandes d’asile.

Table des matières

Avant-propos

ESPACE
1. L’épidémie et son terrain social
2. L’Espagne, l’Italie, la Suisse et le Covid-19
3. Récit de l’épidémie
4. Espace et migration

MIGRATIONS
5. Ruée africaine ?
6. Repenser l’asile
7. La fable du grand remplacement
8. Migration et xénophobie
9. L’avenir des migrations

Conclusion

Sur le même thème