Le sport, une histoire de femmes ? Penser le sport féminin

En ces temps troublés où la cohésion sociale est mise à rude épreuve, le sport peut contribuer à la réinvention d’un récit collectif, renforçant le lien entre individus autour d’une ambition partagée. Pour qu’il devienne un creuset de la démocratie, il faut qu’il soit l’affaire de tous et de toutes : le sport féminin constitue encore une véritable frontière à explorer. En revenant sur le parcours de femmes laissées dans l’ombre telles que Alice Milliat, Suzanne Lenglen ou Florence Arthaud, ce court essai rend hommage à celles qui ont lutté pour que le sport féminin gagne la reconnaissance qu’il mérite. Mettant en lumière la façon dont il peut servir de catalyseur pour l’émancipation des femmes, c’est un appel à promouvoir ses vertus immenses, dans une société où l’égalité reste à conquérir.

Table des matières

Préface, de Tanya Saadé Zeenny

Introduction

1. De l’ombre à la lumière
2. Hors de la caverne, le sport féminin comme flambeau de l’émancipation
3. Lever le voile sur la valeur singulière du sport féminin
4. Comme Sisyphe, repousser les limites du réel

Conclusion. Vers la panthéonisation d’Alice Milliat

L’autrice :
Camille Andrieu est ancienne sportive de haut niveau, haut fonctionnaire et enseignante.


Pour commander ce livre directement auprès de la Fondation Jean-Jaurès :
– paiement par carte bancaire : rendez-vous sur notre boutique
HelloAsso (merci de payer le service d’envoi postal à domicile si vous ne souhaitez pas venir le chercher à la Fondation)
– paiement par chèque : contactez l’accueil par téléphone au 01 40 23 24 00 ou envoyez un mail à boutique@jean-jaures.org

Sur le même thème