La démocratie face au terrorisme

La France et l’Europe sont confrontées à des attentats terroristes d’une violence et d’une ampleur sans précédent et les citoyens s’interrogent. C’est la démocratie qui est visée ; c’est la démocratie qui doit répondre. C’était le message du colloque organisé le 8 septembre 2016 autour du président de la République.

Retrouvez les introductions de :

  • Ernst Stetter, secrétaire général de la Fondation européenne d’études progressistes

Ouvrant le débat au nom de la FEPS, Ernst Stetter a relevé qu’« assurer, en même temps, la sécurité maximale des citoyens et le respect maximal de leurs libertés individuelles relevait, par certains côtés, de l’injonction paradoxale. Observateur attentif des réactions populaires survenus dans le contexte de la crise des réfugiés, il a indiqué que « pour la question migratoire comme celle du terrorisme, nous devrons prendre l’engagement de refuser des réponses simples. Toute simplification nous emmènera vers des solutions populaires, totalitaires et inacceptables ».

 

Se référant à l’époque de Périclès, Thierry Pech a souhaité que nous nous prononcions « sur qui nous sommes et quelles sont les vertus dans lesquelles nous nous reconnaissons. Sur quoi nous pouvons transiger sans nous perdre. Sur quoi nous pouvons faire des compromis sans nous égarer. Et sur quoi nous devons au contraire tenir. Tenir sans composer. Tenir sans faiblir ».

 

Prolongeant les introductions, Gilles Finchelstein a indiqué que « ce qui est en jeu, fondamentalement, c’est la culture démocratique avec ses règles, ses valeurs et son esprit ». Plus encore, « c’est une certaine conception de la France et de son modèle de société qui est aujourd’hui interrogée », comptant sur le Président de la République pour « éclairer les débats qui viennent ; pour fixer des repères et un cap ; pour que la France soit fidèle à elle-même ».

 

Crédits: Fondation Jean-JaurèsFrançois Hollande à son arrivée Salle Wagram
Crédits: Fondation Jean-JaurèsJean-Marc Ayrault, Manuel Valls
Crédits: Fondation Jean-JaurèsLe public de la Salle Wagram
Crédits: Fondation Jean-JaurèsErnst Stetter
Crédits: Fondation Jean-JaurèsLe premier rang, Salle Wagram
Crédits: Fondation Jean-JaurèsThierry Pech
Crédits: Fondation Jean-JaurèsGilles Finchelstein
Crédits: Fondation Jean-JaurèsHenri Nallet, Jean-Christophe Cambadélis, Najat Vallaud-Belkacem
Crédits: Fondation Jean-JaurèsFrançois Hollande à la tribune
Crédits: Fondation Jean-JaurèsBernard Cazeneuve, Jean-Jacques Urvoas, Jean-Yves Le Drian
Crédits: Fondation Jean-JaurèsLa Salle Wagram

Crédits: Fondation Jean-JaurèsLe parvis de la Salle Wagram

Des mêmes auteurs

Sur le même thème