Un « printemps » libanais ?

Les manifestations perdurent au Liban depuis plusieurs semaines et les réponses apportées par les autorités ne semblent pas satisfaire les demandes de la rue libanaise. Quelles sont les raisons de ces manifestations ? Quelle est la nature de ce mouvement ? Bassem Asseh, membre de l’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation, adjoint du maire de Nantes chargé du dialogue citoyen, livre son analyse.

Il est interrogé par Alexandre Minet, coordinateur du secteur International de la Fondation.

 

Sur le même thème