Tchad : une élection sans démocratie ?

Comme dans nombre de pays africains, la dernière élection présidentielle au Tchad, le 10 avril 2016, n’avait rien de transparent. Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990, a été annoncé réélu dès le premier tour. Analyse de Mahamat Alhabo, secrétaire général du PLD, un des principaux partis de l’opposition démocratique.

Retrouvez l’intervention de Mahamat Alhabo, secrétaire général du PLD, tenue dans le cadre d’un séminaire fermé consacré au Tchad et organisé le 4 octobre 2016 par la Fondation Jean-Jaurès

Des mêmes auteurs

Sur le même thème