Où en est la gauche péruvienne ?

Veronika Mendoza, candidate du Frente Amplio, rassemblement de partis de gauche et de mouvements de la société civile, est arrivée troisième avec 19% des voix lors du premier tour de l’élection présidentielle péruvienne en avril 2016.

Interrogée par Jean-Jacques Kourliandsky pour l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation Jean-Jaurès, elle analyse la situation politique et celle de la gauche au Pérou.
 

Des mêmes auteurs

Sur le même thème