L’An I des révolutions arabes

Pour la Cité des livres, Bernard Guetta revient sur son dernier livre, interrogé par Frédéric Ménager-Aranyi.

“Est-ce parce que des sociétés sont religieuses et conservatrices qu’elles ne seraient pas dignes de la démocratie ? Est-ce parce que les urnes donnent la victoire à des traditionalistes qu’il faudrait en refuser le verdict ? (…) Même du mauvais pied, l’histoire s’est remise en marche. Un autre mur est tombé et voici le récit de sa chute, la chronique et ses prémisses de l’an I des Arabes.”
Bernard Guetta est chroniqueur de politique internationale à France Inter, Libération et la Repubblica. 

 

 

Des mêmes auteurs

Sur le même thème