Droits des personnes LGBT+ dans le monde: un combat pour les droits fondamentaux

Les droits des personnes LGBT+ sont sans cesse remis en cause, menacés et bafoués dans certaines parties du monde. Encore aujourd’hui, soixante-dix pays pénalisent l’homosexualité et, dans onze d’entre eux, celle-ci est passible d’une condamnation à mort. À l’occasion de la 70e journée internationale des droits humains, l’Observatoire LGBT+ fait le point sur les avancées et les reculs de plus en plus virulents de la part de certains États conservateurs en matière des droits des personnes LGBT+ dans le monde, pour rappeler que ces droits font partie intégrante des droits humains.

Pour en débattre, un échange réunit :

  • Geneviève Garrigos, conseillère de Paris (groupe Paris en commun),
  • Nicolas Gilles, co-fondateur de l’association Arab Network for Knowledge about Human rights,
  • Sébastien Tüller, responsable LGBTI+ à Amnesty International France,

et est animé par :

  • Flora Bolter, co-directrice de l’Observatoire LGBT+ de la Fondation Jean-Jaurès,
  • Denis Quinqueton, co-directeur de l’Observatoire LGBT+ de la Fondation Jean-Jaurès.

 

* La table-ronde a été enregistrée le 2 décembre 2020. Des difficultés techniques ont été rencontrées, nuisant à la qualité de l’image et du son: nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.

 

 

 

Sur le même thème