Crise systémique au Liban

Le Liban traverse depuis de nombreux mois une crise économique, politique et sociale inédite et inquiétante quant à son avenir. La forte mobilisation populaire – avant la pandémie – n’a pu mettre fin aux blocages institutionnels qui laissent la crise perdurer et s’aggraver. L’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (ANMO) de la Fondation décrypte, avec l’universitaire Karim Bitar et l’économiste Samir Aïta, les ressorts de cette situation dramatique et les sorties possibles de crise.

Le débat réunit :

  • Samir Aïta, économiste, président du Cercle des économistes arabes, ancien rédacteur en chef et directeur général de l’édition arabe du Monde diplomatique
  • Karim Émile Bitar, directeur de l’Institut des sciences politiques de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, enseignant à l’École normale supérieure de Lyon, cofondateur et membre du comité de direction de Kulluna Irada (organisation civique pour la réforme politique au Liban)
  • Margaux Bonnet, membre de l’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation
  • Farid Vahid, directeur de l’observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation

Il est animé par Anne Gadel, analyste spécialiste du Moyen-Orient, fondatrice de AG Consulting et membre de l’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation.

 

 

Des mêmes auteurs

Sur le même thème