Brexit: vers un “no deal” ?

Alors que l’issue des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne demeure encore incertaine, la Fondation Jean-Jaurès et la FEPS ont reçu Denis MacShane, ancien ministre des Affaires européennes britannique, pour un débat animé par Renaud Thillaye. 

Si la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne est prévue le 29 mars 2019, la question reste posée de savoir si Londres et Bruxelles conviendront d’un accord de sortie. Plusieurs points dans les négociations – la frontière irlandaise ou encore le rôle de la Cour de justice européenne – font l’objet de vives discussions. Les négociations pourraient se prolonger bien après le Conseil européen du 18 octobre, jusqu’en novembre voire jusqu’en décembre 2018. Dans ce contexte, Theresa May arrivera-t-elle à maintenir le cap de son gouvernement ? L’Union européenne sortira-t-elle gagnante de ce bras de fer ?

Pour en débattre, la Fondation Jean-Jaurès, en partenariat avec la Fondation européenne d’études progressistes (FEPS), a reçu Denis MacShane, ancien ministre des Affaires européennes, ancien député du Labour Party et auteur de Brexit, No Exit: Why (in the end) Britain won’t leave Europe (I.B Tauris, 2017).

La rencontre était animée par Renaud Thillaye, consultant en affaires européennes, expert associé à la Fondation Jean-Jaurès.

 

Sur le même thème